Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Gambetta Immobilier, Agence immobilière PARIS 75020

L'actualité de CENTURY 21 Gambetta Immobilier

Paris, c’est beau la nuit !

Publiée le 20/07/2016

 

A vrai dire, on ne sait pas s’il s’agit d’une bonne nouvelle ou non… En effet, lors de son conseil municipal, en juillet dernier, la ville de Paris a choisi d’investir 12 millions d’euros en faveur de la nuit parisienne autour de trois axes : la promotion, la prévention et la médiation. Car les Parisiens déjà soumis, dans certains quartiers, à la joie (c’est un euphémisme) un peu trop débordante des fêtards à des heures tardives, ne goûteront pas forcément un accroissement de ces lieux de réjouissance.

Des initiatives franchement positives.
Mais soyons positifs en félicitant nos édiles pour le renforcement du Noctilien et de ses horaires étendus, de l’ouverture de nombreux équipements sportifs jusqu’à minuit, de la présence d’une brigade de lutte contre les incivilités 24h/24h par exemple. De la même façon, un dispositif expérimental de mesure du bruit devrait être lancé prochainement, ce qui rassurera sans nul doute le voisinage de ces événements festifs, naturellement anxieux.

Une question de lieux ?
A ce propos, qu’en sera-t-il précisément de ces prochaines initiatives nocturnes, au même titre que la Nuit blanche depuis une quinzaine d’années ou la Nuit des débats en 2016, que la ville compte multiplier dans de nouveaux espaces ? A priori, tout sera une question de lieux et d’environnement car s’il s’agit des bois de Boulogne ou de Vincennes comme on nous le promet notamment, nul ne devrait (trop) s’en plaindre.

Pour en savoir davantage sur les projets en faveur de la vie nocturne, cliquez ici.

Notre actualité