Le 20e Rend Hommage À Jacob Desvarieux

Publié le 17/08/2021
La Mairie du 20e rend hommage à l’illustre fondateur de l’art du Zouk, Jacob Desvarieux, qui fut pendant quelques années l’un des habitants de l’arrondissement.

"

Les élues et élus du 20e arrondissement ont tenu à saluer son engagement politique et son œuvre qu’il utilise toute sa vie pour réhabiliter la langue Créole et affirmer la fierté culturelle du monde africain et afro-caribéen.

La légende de la musique afro-caribéenne

Né en 1955 à Paris, Jacob Desvarieux grandit entre la Martinique, la Guadeloupe et le Sénégal. C’est à l’âge de 10 ans que sa mère lui offre sa première guitare qu’il ne quittera plus. Dans ses débuts, il s’inspire de Chuck Berry et Jimi Hendrix et des influences du monde du Rock.
En 1979, il se joint à Pierre-Edouard Decimus et Freddy Marshall pour créer le groupe Kassav’ qui reviendra aux sources de la musique antillaise. A la même époque, de nombreuses mobilisations anticoloniales en Guadeloupe revendiquent la fierté de la culture et de la langue créole jusqu’ici dénigrées par la politique d’assimilation. Jacob Desvarieux et son groupe contribuent largement au rayonnement de la fierté culturelle afro-caribéenne à travers le monde entier.

Le fondateur de la musique Zouk

Avec son groupe, le célèbre guitariste compose, en 1984, un tube à la renommée internationale et qui donne les bases à l’art du Zouk : Zouk la sé sèl médikaman nou ni. L’écrivain Aimé Césaire reprendra même cette expression dans l’un de ses discours.
Un an après le succès de leur premier tube, Kassav’ remplie le Zénith parisien avec plus de 7 000 personnes présentes pour les ovationner. L’année suivante, lors du premier carnaval tropical ce sont près de 250 000 spectatrices et spectateurs qui se déplacent au parc de Vincennes pour vibrer et danser sur la musique Zouk du groupe Caribéen. Ils donneront également un concert à la maison d’arrêt de Fleury Mérogis devant près de 500 détenus.

Le musicien devenu acteur par militantisme

Jacob Desvarieux aura également tenté l’expérience de devenir acteur avec son rôle dans le film Siméon d’Euzhan Palcy où il jouera le musicien Isidore. Être comédien ne faisait pas partie de ses ambitions, mais il avait toujours dénoncé le fait que le cinéma français ne donnait pas beaucoup de place aux acteurs noirs. Il avait donc fini par accepter quelques rôles dont le dernier dans la série américaine The young pope où il y jouera un cardinal africain.
La célèbre voix antillaise nous quittera le 30 juillet 2021. Les grilles de la mairie du 20e sont ornées de la photo du chanteur afin que les Parisiennes et les Parisiens puissent lui rendre hommage. Une messe est également organisée par un collectif d’associations ce samedi 14 août en l’église de Saint-Sulpice."
 
source : https://mairie20.paris.fr/pages/le-20e-rend-hommage-a-jacob-desvarieux-18373

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous